SPRATT 103

Historique
La formule aérodynamique utilisée (la plus simple et plus sûre existante) dite des ‘ailes vivantes’, méconnue ou mal connue de tous les spécialistes aéronautiques est, paradoxalement, la plus ancienne manière de voler, celle préconisée par Octave Chanute (dit ‘Le Père de l’Aviation’) en 1902 et, finalement, la plus proche de celle des oiseaux, eux qui se permettent de voler dans les turbulences et que l’on a jamais vu décrocher ou partir en vrilles fatales…

 Rappel de quelques réalisations d’aéronefs à ailes vivantes :

Cliquer sur les liens et images pour plus de détails

 

 .
1914 : Louis de Monge modifie un ‘De Perdussin’ parasol

Avec des ailes à incidences variables, suspendues élastiquement

 .
1929 : Henri Mignet réalise les HM 2, HM 6 et HM 9

Mais doit abandonner ce concept de par les brevets de Marcel Leyat et réalise donc les Poux du ciel avec l’aile arrière fixe

 

1913 à 1938Marcel Leyat réalise l’Hélica et autres machines à ailes vivantes

Dont s’est également inspiré le planeur de Harth Messerschmitt

 

1939 : George G Spratt réalise le Spratt 107

Hydravion appelé également ‘Controlwing’

 .
1974 : George G Spratt réalise le Spratt 105

Version terrestre du ‘Controlwing’

 

1983 : Georges Briffaud réalise le GB 10 ‘Pou-Push’

«Le contrôle en roulis par braquage différentiel des ailes avant s’est montré très satisfaisant, avec une absence totale de lacet inverse» AVIASPORT 01/84 + Cahiers du R.S.A. 12/83

 

.
1990 : L’entreprise Freewing réalise différentes machines

sur la base des concepts de George G Spratt, puis se spécialise dans les drones militaires (top secrets…)